Le court-métrage événement "Akashinga: la guerre de l'ivoire" diffusé en exclusivité sur la chaîne YouTube de National Geographic le 30 juin

23 juin 2020

LE COURT-MÉTRAGE EVENEMENT « AKASHINGA : LA GUERRE DE L’IVOIRE » PRODUIT PAR JAMES CAMERON SERA DIFFUSÉ EN EXCLUSIVITE SUR LA CHAÎNE YOUTUBE DE NATIONAL GEOGRAPHIC FRANCE LE 30 JUIN A 18H30

 

LA COLLECTION « LES FILMS COURTS NATIONAL GEOGRAPHIC » SERA DISPONIBLE SUR MYCANAL DES LE 1Er JUILLET PENDANT UN MOIS

 

 

Paris, le 23 juin 2020 – Présenté en avant-première au festival EarthXFilm, « Akashinga: La guerre de l’Ivoire » est le dernier court-métrage de National Geographic Documentary Films produit par James Cameron et réalisé par Maria Wilhelm, directrice générale de l’Avatar Alliance Foundation. Ce film raconte l’histoire de l’unité anti braconnage éponyme, entièrement composée de femmes, constituée au Zimbabwe pour préserver les espèces sauvages.

Le film qui fait partie de la collection de courts-métrages de National Geographic Documentary Films sera diffusé en exclusivité sur la chaîne YouTube de National Geographic  le mardi 30 juin à partir de 18h30.

Découvrez la bande-annonce en cliquant ICI

À l’heure où de nombreuses espèces animales africaines – éléphants notamment – sont en voie d’extinction, Akashinga est une nouvelle arme radicale et très efficace dans la lutte contre le braconnage. Fondée par l’une des figures de proue de ce combat, Damien Mander, ex-membre des forces spéciales australiennes, cette unité exclusivement féminine de gardes forestières dont les membres sont issues des milieux défavorisés révolutionne la manière dont les animaux sont protégés. Elle contribue aussi à l’émancipation des communautés locales et change la vie des membres qui la constituent. La démarche novatrice de M. Mander repose sur l’adhésion des populations locales plutôt que sur la chasse aux braconniers : quand une communauté comprend l’intérêt économique de la protection des animaux, elle éradique sans violence le braconnage. Ce court-métrage rend hommage au courage, aux actions et à la réflexion qui ont conduit à ce changement positif de grande ampleur.

A cette occasion, le film ainsi que l’ensemble de la collection « Les Films Courts National Geographic » sera disponible dès le 1er juillet sur la plateforme MyCanal pendant un mois.

 

La collection comprend trois autres courts-métrages :

 « Les enfants perdus du Myanmar »

(2019) (titre VO : Lost and found)

Une violente campagne d'épuration ethnique menée par l'armée birmane a contraint à l'exil plus de 700 000 Rohingyas et séparé des milliers de familles. Réalisé par Orlando von Einsiedel, LES ENFANTS PERDUS DU MYANMAR retrace l'histoire de Kamal Hussein, un réfugié rohingya qui met tout en œuvre pour réunir parents et enfants.

Bande-annnonce disponible ICI

 « Reporters de l'ombre »

(2019) (titre VO : The Nightcrawlers)

Du réalisateur Alexander A. Mora et de la productrice Joanna Natasegara.

 « Reporters de l’ombre » suit un petit groupe de photojournalistes en mission, déterminés à exposer le véritable coût de la guerre meurtrière contre la drogue menée par le président philippin Rodrigo Duerte qui depuis son élection en 2016 a promis de multiplier les exécutions contre les utilisateurs de drogues et les trafiquants.

Bande-annonce disponible ICI

« Le nouveau visage de Katie : l'histoire d'une greffe totale du visage »

(2018) (Titre VO : Katie’s face)

Documentaire retraçant le parcours éprouvant de Katie Stubblefield, la plus jeune patiente à avoir reçu une greffe totale du visage aux États-Unis, qui faisait la Une du magazine National Geographic dans le numéro de septembre 2018.

 

# # #

National Geographic Documentary Films

National Geographic Documentary Films a pour mission de proposer les meilleurs longs-métrages documentaires du monde entier, tournés par les plus grands réalisateurs, sur des thématiques actuelles, audacieuses et mondialement pertinentes. National Geographic Documentary Films est une filiale de National Geographic Partners, joint-venture entre Disney et National Geographic Society. Approfondir nos connaissances et comprendre le monde qui nous entoure est notre priorité depuis 132 ans. Nous avons aujourd’hui pour ambition d’aller encore plus loin et de repousser les limites pour nos abonnés. Nos programmes sont vus, chaque mois, par des millions de personnes dans 172 pays et en 43 langues. NGP reverse 27 % de ses bénéfices à la National Geographic Society, association à but non lucratif, pour financer des actions dans les domaines de la science, l’exploration, la protection de l’environnement et l’éducation. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.nationalgeographic.fr

Avatar Alliance Foundation

L’Avatar Alliance Foundation (AAF) milite pour des solutions scientifiques qui permettent d’optimiser la disponibilité des énergies renouvelables, d’assurer la bonne santé des océans, de protéger la biodiversité et de créer des filières alimentaires durables. Elle respecte la tutelle intelligente des ressources naturelles par les populations indigènes et défend les droits de ces populations. L’AAF soutient également les projets médias militants qui abordent les questions liées au dérèglement climatique et à la protection de l’environnement.

International Anti-Poaching Foundation

Créée en 2009, l’IAPF agit en Afrique méridionale et orientale. Elle œuvre principalement pour la protection des écosystèmes, principalement par la formation et les actions. Notre modèle opérationnel, Akashinga, est un programme environnemental communautaire qui aide les femmes des milieux défavorisés à s’émanciper, restaurer et gérer des réseaux de réserves sauvages. Leur formation se fait sous l’égide de la LEAD Ranger initiative, un programme d’excellence qui offre des postes de responsabilité aux populations locales et propose un corpus pédagogique dans le secteur de la protection de l’environnement en Afrique. L’IAPF, qui œuvre dans quatre pays, bénéficie du mécénat du Dr Jane Goodall et forme les gardes-forestiers qui veillent sur plus de 8 million d’hectares d’étendues sauvages sur le continent africain. Pour plus d’informations, rendez-vous sur iafp.org ou suivez-nous sur Instagram (@int.anti.poaching.foundation; @damien_mander) et Facebook (@iapf.org; @damien_mander).

Contact Presse