Communiqué National Geographic Society - Le Portugal crée la plus grande réserve marine entièrement protégée d’Europe et de l’Atlantique Nord

8 décembre 2021

Visuels et vidéo disponibles ici 

p.jpeg

Une anémone géante (Telmatactis cricoides) et une crevette nettoyeuse à rayures dans la nouvelle réserve marine de Selvagens. Crédit photo : Andy Mann, National Geographic Pristine Seas.

Paris, le 8 décembre 2021 – Lundi dernier, le gouvernement portugais a agrandi une zone protégée autour des îles Selvagens – un petit archipel de l’Atlantique Nord situé à mi-chemin de Madère et des îles Canaries – pour en faire la plus grande réserve marine entièrement protégée d’Europe (2 677 km2).

En partenariat avec l’Oceano Azul et la Waitt Foundation, l’équipe de l’initiative Pristine Seas de National Geographic a exploré ces îles en septembre 2015, et mené l’un des premiers relevés sous-marins de l’écosystème local. Équipée de matériel de haute technologie (caméras semi-pélagiques et de plongée, notamment), elle a filmé et évalué les communautés pélagiques et les habitats des grands fonds, ainsi que la flore et la faune observées lors des plongées en eaux peu profondes. Cet examen lui a permis de découvrir que les eaux libres au large des îles formaient un point de passage vital pour les poissons et les mammifères migrateurs dans l’Atlantique, et que les eaux littorales constituaient d’importantes zones d’alevinage naturelles.

« Nous savons qu’il est essentiel de protéger les couloirs de migration dont dépend la vie marine. Cette nouvelle réserve permettra donc de protéger l’impressionnante biodiversité sous-marine de l’archipel des Selvagens et de lui donner la chance de prospérer », indique Paul Rose, le responsable de l’expédition.

« Cette mesure conforte encore le statut de Madère, référence internationale en termes de protection de la nature », souligne Miguel Albuquerque, le président du gouvernement régional. « En montrant ce que nous sommes capables d’entreprendre et notre détermination au monde entier, nous espérons que d’autres prendront des initiatives similaires pour protéger les océans ».

Pour José Soares dos Santos, président de la Fondation Oceano Azul, « la biodiversité des îles Selvagens est aussi extraordinaire qu’irremplaçable. Sur la base des études scientifiques et des expéditions réalisées, la décision du gouvernement régional renforce le positionnement de Madère en matière de protection et de valorisation des océans ».

Avec celle des îles Selvagens, Pristine Seas peut désormais s’enorgueillir d’avoir contribué, avec ses partenaires, les communautés locales et les gouvernements, à la création de 25 réserves marines dans le monde entier. Moins de 8 % des océans sont actuellement protégé, mais l’initiative de National Geographic ambitionne de protéger au moins 30 % des océans d’ici à 2030, afin d’atténuer les effets du dérèglement climatique et d’assainir la planète.

Le programme Pristine Seas de National Geographic

Pristine Seas est un projet d’exploration, de recherche scientifique et de communication fondé et dirigé par l’explorateur National Geographic Enric Sala. Composée de scientifiques, de conseillers et de cinéastes, l’équipe de Pristine Seas encourage la création d’aires protégées où la vie marine peut prospérer, tout en assurant leur gestion efficace sur le long terme. Pristine Seas a déjà contribué à la création de 24 réserves naturelles dont la superficie cumulée équivaut à plus de 6,5 millions de kilomètres carrés. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.nationalgeographic.org/pristineseas 

A propos de la National Geographic Society

La National Geographic Society est une organisation à but non lucratif qui utilise le pouvoir de la science, de l’exploration, de l’éducation et de la narration pour éclairer et protéger les merveilles de notre monde. Depuis 1888, National Geographic a repoussé les limites de l’exploration en investissant dans des personnes audacieuses et des idées visionnaires en accordant plus de 15 000 subventions pour des travaux sur les sept continents, touchant chaque année 3 millions d’élèves au travers de ses programmes éducatifs et engage chaque année le public du monde entier. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.nationalgeographic.org

Contact Presse